FreeSync 2 vs. G-Sync HDR

FreeSync 2 vs G-Sync HDR

Réponse Courte

La technologie G-Sync HDR de Nvidia et la technologie FreeSync 2 d’AMD pourront toutes les deux rendre les écrans à même de gérer l’HDR (Gamme Dynamique Haute) avec un support pour les jeux vidéo HDR et une expérience de jeu fluide. Ces technologies améliorées garderont toujours les fonctions principales d’élimination des déchirures d’écran, des microcoupures et de réduction du retard d’affichage.

L’éternelle bataille entre AMD et Nvidia se relance encore une fois. Comme les nouveaux écrans commencent à mettre en œuvre la compatibilité avec l’HDR (gamme dynamique haute) pour de meilleurs niveaux de luminosité et des gamuts de couleur plus larges, les deux entreprises rivales offriront le support nécessaire pour le contenu HDR. Les deux technologies sont conçues sur la base du format HDR10 qui va significativement augmenter la qualité des images, tout en offrant une expérience de jeu réactive sur les écrans prêts à accueillir l’HDR. Il n’y pas si longtemps, l’HDR n’existait que sur les TV, mais aujourd’hui, nous sommes sur le point d’embarquer pour la nouvelle révolution dans le monde du gaming et comme toujours, AMD et Nvidia sont là pour améliorer encore plus l’expérience de jeu.

Nvidia a joint ses forces à celles d’Asus et d’Acer pour la conception de leurs écrans de gaming compatibles à l’HDR, l’Asus Rog Swift PG27UQ et l’Acer Predator XB272-HDR, pour lesquels nous avons déjà publié des articles de nos premières impressions. Les caractéristiques techniques promettent une expérience de jeu parfaite, sans imperfection, avec une résolution 4K et une fréquence de rafraichissement de 144Hz. Ces écrans seront sans doute disponibles pour la seconde moitié de 2017. AMD n’a pas encore fait d’annonce pour un nouvel écran, mais nous savons que l’entreprise s’est alliée avec Samsung. Pour l’heure, la disponibilité des écrans AMD FreeSync2 n’est pas encore connue et bien que AMD ait laissé entendre que leur sortie pourrait avoir lieu aussi dans la deuxième moitié de 2017, ils n’ont rien promis pour autant.

AMD FreeSync 2

Alors qu’à la fois FreeSync et G-Sync nous ont offert une expérience de jeu améliorée en synchronisant la fréquence d’image entre les écrans et les GPU correspondants, FreeSync a pour autant finit par nous fournir une performance appauvrie et une plage HZ dynamique plus basse.

Néanmoins, avec le FreeSync 2, AMD nous promet une plage Hz dynamique augmentée. N’importe quelle carte graphique AMD qui supportait FreeSync supportera aussi FreeSync 2 une fois que les pilotes seront mis à jour.

Pour qu’un écran puisse fonctionner avec FreeSync 2, en plus de devoir être compatible avec l’HDR, il devra aussi bénéficier d’un faible retard d’affichage, même si AMD ne l’a pas encore spécifiquement quantifié.

FreeSync 2 bénéficiera aussi de la fonctionnalité LFC (Low Framerate Compensation) pour une expérience de jeu fluide même lorsque la fréquence d’images tombe en dessous de la plage dynamique. Cette fonctionnalité était aussi présente dans FreeSync, mais pas dans tous les cas. FreeSync 2 va automatiquement s’activer lorsque vous lancez un jeu compatible à l’HDR et se désactiver lorsque vous quittez le jeu. Par conséquent, vous n’aurez pas à activer ou désactiver FreeSync à chaque fois que pouvez passer d’un contenu HDR à un contenu non-HDR.

G-Sync HDR

Nvidia n’a pour l’instant pas dévoilé autant d’informations qu’AMD sur leur nouvelle technologie de synchronisation adaptative. On peut présumer qu’elle fonctionnera sur le même principe que FreeSync 2 et qu’elle ne sera pas donnée, ce qui est compréhensible. Quoiqu’il en soit, nous ne pouvons qu’attendre encore plusieurs mois puis voir si FreeSync 2 aura des améliorations de performance suffisantes pour parer à celles de G-Sync en matière de jeu sans défauts. En attendant, nous restons attentifs à toute nouvelle information concernant la technologie HDR de G-Sync.

Comment cela fonctionne ?

Après que l’image HDR ait été générée, une scène ou une image dans le jeu passe au travers du processus de configuration des couleurs (color mapping). Une fois que l’image est envoyée sur l’écran, la tonalité de la couleur va être à nouveau configurée pour correspondre à la plage dynamique de l’affichage. FreeSync 2 fournit les caractéristiques de l’écran au jeu afin de régler les propriétés du moniteur pendant la configuration de tonalité, plutôt qu’après. C’est un peu compliqué, n’est ce pas ? L’image ci-dessous devrait vous aider à y voir plus clair.

FreeSync 2 vs. G-SyncAvec le rétroéclairage de 348 zones et la technologie à points quantiques, les écrans HDR seront en mesure de fournir une qualité de couleur sans précédent qui couvrira même certaines parties du Rec2020, la plus large gamme de couleurs pour nous, jusqu’à présent. Cela couvrira aussi l’espace de couleur DCI-P3 qui est le standard du cinéma. Avec plus du double du niveau de luminosité et du volume de couleur que ce qui est possible pour l’espace couleur sRGB, la qualité de l’image impressionnera sans doute tous les spectateurs.

FreeSync 2 et G-Sync HDR vous permettront d’apprécier une expérience de jeu lisse et fluide ainsi qu’une superbe qualité d’image. Bien sur, cela demandera un certain investissement dans votre matériel informatique pour que les jeux vidéo fonctionnent correctement même à 60Hz. C’est ce qui arrive pour chaque technologie nouvelle et novatrice, alors soyez patients jusqu’à ce qu’elle soit plus disponible et plus abordable. Nous devrons aussi attendre de voir sortir plus de jeux compatibles avec l’HDR, bien qu’il en existe déjà quelques uns comme Shadow Warrior 2.

Conclusion

G-Sync et FreeSync ont soit aidé les utilisateurs avec un équipement informatique de moyenne gamme à obtenir une meilleure performance ou soit encore plus amélioré l’expérience de jeu des gens avec un équipement de qualité. FreeSync était plus abordable et de nos jours il est gratuit alors que G-Sync donne la performance la plus fluide possible pour un prix un peu plus élevé. Comme la technologie continue d’évoluer, nous verrons prochainement apparaitre des écrans avec une résolution 4K avec une fréquence de rafraichissement de 144Hz et un support HDR, et FreeSync et G-Sync seront toutes les deux là pour rendre l’expérience de jeu plus stable et plus fluide. Tant que le facteur de la compétition entre en jeu, nous devons attendre la seconde moitié de l’année et de pouvoir réellement tester les deux technologies pour les comparer justement et voir si FreeSync a réussi cette fois ci à contrer G-Sync.

Lire la suite:
PC Portable Gamer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *