Qu’est-ce que la (Motion) Blur Reduction ?

Motion BlurLa Motion Blur Reduction est une technologie (maintenant courante) d’affichage pour les jeux vidéo moderne. À cause de ce qu’on appelle l’« échantillonnage-blocage », des images apparaissent à l’écran jusqu’à ce que l’affichage soit rafraîchi (voir : « fréquence d’images ») et ainsi de suite, ce qui peut provoquer un effet de flou lorsque les images se succèdent rapidement. Notez qu’il ne s’agit pas ici du flou cinétique intentionnel, un simple paramètre intégré à la plupart des jeux vidéo et que l’on peut choisir de désactiver. Ce type de flou-ci se rapproche un peu des images fantômes.

Le flou cinétique (Motion blur) dans les jeux vidéo

Lorsque vous jouez, votre écran affiche toute une série d’images statiques. Votre écran les affiche en utilisant tous ses pixels, et ce à une fréquence équivalente à son taux de rafraîchissement, à condition bien sûr que votre ordinateur soit suffisamment équipé pour faire tourner le jeu à la vitesse de rafraîchissement de votre écran.

Motion Blur

Par exemple, un écran de 60 Hz affichera 60 images par seconde et un écran de 120 Hz affichera 120 images par seconde. Ces images statiques se succèdent si rapidement que notre cerveau interprète ce qui est affiché en mouvement. Cependant, au vu de la composition des écrans modernes, chaque pixel ne peut pas changer instantanément sa luminosité et sa couleur ; la plupart des écrans conventionnels ont un temps de réponse de quelques millisecondes. En général, cela ne pose pas de gros problèmes, car lorsque vous surfez sur internet ou regardez un film, cela importe peu. Or, lorsque vous jouez à des jeux au rythme soutenu, cela risque de provoquer et provoquera des effets de flou, ce qui ne générerait que frustration et mauvaise performance.

Motion Blur

Motion Blur

Une solution possible pour régler ce problème est d’utiliser un écran au taux de rafraîchissement supérieur (comme celui affiché sur l’image venant de blurbusters.com). Toutefois, les écrans pour jeux vidéo modernes sont munis de leurs propres technologies limitant les effets de flou cinétique.

Comment fonctionne la Motion Blur Reduction

Le flou cinétique (Motion blur) peut être réduit en limitant le temps d’affichage de chaque image à l’écran. Comme indiqué précédemment, augmenter le taux de rafraîchissement d’un écran peut être une solution. Il est aussi possible d’utiliser l’effet stroboscopique en éteignant le rétroéclairage de l’écran entre chaque rafraîchissement plutôt que de le laisser allumer en permanence. Voilà comment fonctionnent ces aspects de la Motion Blur Reduction.

Cet effet est invisible à l’œil nu, mais il réduit le temps que vous passez à fixer chaque pixel, diminuant encore plus le temps d’affichage d’une image. Les écrans modernes sont bien différents de ces vieux écrans CRT (dont certains parmi la vieille génération de gamers se souviendront avec affection). Grâce à leur technologie propre, ils étaient munis d’un effet stroboscopique intégré qui, à l’œil nu, donnait l’impression que la transition des images était plus fluide.

Pour avoir un bon exemple (poignant) sur la façon dont l’insertion d’images noires (c’est-à-dire l’effet stroboscopique) peut aider à lisser une image, vous pouvez vous rendre sur la page de test Blur Buster’s UFO ici.

Ces options de réduction de flou sont presque toujours optionnelles et pour que l’effet stroboscopique fonctionne, il faut un processeur graphique puissant (ou au moins un processeur qui peut supporter une fréquence d’image élevée et constante). Ces technologies ont un autre point négatif : une possible réduction de luminosité de l’écran puisque le rétroéclairage s’éteint lors de (brefs) laps de temps.

Vous aimez l'article? Soutiens nous!
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *