Comment Accéder à Google et utiliser Facebook en Chine en 2018

La Chine est un pays très différents à plusieurs égards. Avant de vous rendre en Chine en tant que voyageurs, vous devez savoir certaines choses que vous ne rencontrerez pas dans d’autres pays. Par exemple, la restriction de l’accès à Internet au niveau national. Comme vous le savez peut-être déjà, un grand nombre des sites Internet les plus utilisés sont inaccessibles depuis la Chine, notamment Google et Facebook. Vous serez également surpris de ne pas pouvoir accéder depuis la Chine à un grand nombre d’autres sites que vous avez l’habitude d’utiliser quotidiennement.

Accéder à Google et utiliser Facebook en Chine

Si vous essayez d’accéder à Facebook en Chine, le navigateur affichera «Impossible de se connecter» même si la connexion à Internet est bonne.

C’est parce que les autorités ont mit en place un système de censure national appelé le Grand Pare-feu pour empêcher les citoyens chinois d’accéder à des sites Internet au contenu jugé « préjudiciable ou dangereux ».

Les locaux, n’y font souvent pas vraiment attention, car ils utilisent eux-mêmes des alternatives à ces sites, pour la plupart seulement disponibles en chinois. Pour les étrangers, par contre, c’est un sérieux problème, qui peut même parfois les dissuader de voyager en Chine. Sans Google, impossible de trouver des réponses à vos questions, sans Gmail et Facebook, impossible de garder le contact avec sa famille et ses amis. Et ces trois services ne sont qu’une fraction des milliers de sites majeurs bloqués en Chine, une liste des plus notables est présentée à la fin de cet article.

Heureusement, le grand Pare-feu n’est pas infaillible. Contourner le pare-feu est en fait assez facile. Pour ce faire, vous n’avez pas besoin d’être un expert en technologie, tout le monde est capable de le faire en quelques secondes.

Ci-dessous, vous trouverez des méthodes pour contourner le Grand Pare-feu:

Méthodes pour contourner le Grand Pare-feu

Accéder à Google et utiliser Facebook en ChineLe moyen le plus utilisé pour accéder aux sites bloqués en Chine est de passer par un VPN, un service de réseau privé virtuel, c’est un logiciel qui, combiné à une série de serveurs dans le monde entier, permet à l’utilisateur de se connecter avec une IP des pays dans lesquels les serveurs sont situés. Une fois connecté, le VPN sert à contourner le Grand Pare-feu en masquant la véritable IP de l’utilisateur, comme si l’utilisateur naviguait depuis un autre pays.
La plupart des VPN sont payant à cause du coût de la bande passante et de l’entretien des serveurs mis à disposition. Il vous en coûtera en général une dizaine de d’euros par mois, certains sont moins chers et coûtent moins de trois euros le mois. À ce prix, vous serez capable de contourner la censure imposée par le Grand Pare-feu en installant un VPN sur vos appareils. Beaucoup de VPN offrent une garantie de remboursement de 30 jours, si vous n’êtes pas satisfaits du service.

Les VPN sont très facile à utiliser, il suffit juste de créer un compte et de souscrire à l’offre qui vous intéresse auprès de l’entreprise que vous aurez choisi, vous recevrez ensuite un email contenant un lien vers la page de configuration du VPN, après avoir accédé à cette page, vous trouverez un code d’activation et un bouton pour télécharger le logiciel du VPN. Copiez le code d’activation et téléchargez l’application sur votre ordinateur ou appareil mobile, ouvrez-la et activez le service avec le code que vous avez précédemment copié, sélectionnez le type de connexion et le serveur auquel vous souhaitez vous connecter. Dès que le VPN est connecté, vous pouvez laisser tourner l’application en arrière plan et profiter d’une navigation sans censure.

Avec un VPN, vous pourrez faire des recherches avec Google, utiliser Facebook ou regarder des vidéos sur YouTube, comme dans votre pays d’origine.

Certains VPN ne fonctionnent pas en Chine car le gouvernement les bloque également. Il y a déjà beaucoup de VPN qui fonctionnait bien avant, mais qui sont désormais bloqués. Car le Grand Pare-feu est sans cesse remis à niveau et à chaque mise à jour, de nouveaux VPN sont bloqués.

Voici une liste des VPN fonctionnant pour contourner le Grand Pare-feu en 2018 :

ExpressVPN, VyprVPN, NordVPN, PureVPN, ces VPN proposent des services qui selon eux, sont difficiles à bloquer pour le Grand Pare-feu et offrent également une garantie de remboursement.

Si vous ne savez pas quel VPN choisir, vous trouverez un guide comparatif de ces VPN ici.

ExpressVPN est le fournisseur de VPN le plus renommé à travers le monde. Comme son nom le laisse entendre, la vitesse est l’une de ses qualités principales, ExpressVPN est actuellement le VPN le plus rapide pour la Chine. Avec ExpressVPN vous pouvez regarder des vidéos sur YouTube en Chine, en haute définition et sans subir d’interruptions. Les autres VPN ont chacun leurs spécificités et leurs avantages, vous trouverez le détail de ces VPN ici.

Gardez à l’esprit que les sites Internet de ces VPN sont bloqués depuis la Chine, ce qui veut dire que vous ne pouvez pas y souscrire ni télécharger leur application après votre arrivée en Chine. Il vous faudra souscrire un abonnement auprès de votre VPN favori depuis votre pays d’origine, avant d’arriver en Chine.

Si vous êtes déjà en Chine, vous pouvez toujours choisir VyprVPN, il dispose d’un site miroir qui reste accessible depuis la Chine.

Vous vous posez peut-être des questions sur la légalité de l’usage d’un VPN en Chine, actuellement, il n’y a aucunes directives légales qui interdise l’usage d’un VPN en Chine, en fait la plupart des multinationales présentes sur le territoire, les utilisent quotidiennement car c’est une nécessité. De plus, les VPN mentionnés ci-dessus, sont capables de déguiser votre trafic VPN et de crypter vos données, ce qui complique la tâche aux autorités qui ne peuvent pas savoir que vous utilisez un VPN. N’hésitez donc pas à vous servir d’un VPN en Chine tant que vous ne faites rien d’illégal avec.

Les fournisseurs de VPN, proposent généralement un large choix d’emplacement de serveurs à travers le monde, vous pouvez choisir à quel serveur connecter votre VPN dans une liste de centaines de villes dans des dizaines de pays. Une fois connecté, vous obtiendrez une adresse IP du pays en question.

La vitesse de connexion du VPN dépend de la distance entre le serveur et l’utilisateur, pour vous assurer d’une connexion suffisamment rapide, il vaut mieux choisir un serveur dans un pays proche de la Chine comme le Japon, Hong Kong, Taiwan et les autres pays d’Asie du sud-est.

Vu que ces serveurs sont proches de la Chine, ils sont aussi très utilisés, ce qui fera légèrement baisser la vitesse de connexion. Dans certains cas, les serveurs de la côte ouest des États-Unis offrent de meilleurs résultats que ceux des pays d’Asie, l’autre raison pour laquelle ils fonctionnent mieux est que les serveurs VPN des États-Unis sont situés au plus proche des serveurs des sites Internet les plus populaires : Google, YouTube, Facebook et les autres étant tous basés au États-Unis, la distance entre les serveurs VPN et les serveurs du site auquel vous voulez accéder affectant la vitesse de chargement.

Si vous vous connectez à un serveur VPN basé au Japon, pays dans lequel la majorité des habitants ne parle que japonais, Google et de nombreux autres sites afficheront leur contenu en japonais, en pensant que vous utilisez Internet depuis le Japon.

Si vous voulez accéder à des sites au contenu géographiquement restreint, comme Netflix pour regarder les épisodes d’une série américaine par exemple, vous devrez alors choisir de vous connecter à un serveur situé aux États-Unis.

Certains fournisseurs de VPN, comme ExpressVPN, offrent des solutions de localisation intelligente, si vous voulez juste contourner la censure et accéder aux sites bloqués comme ceux de Google et Facebook, vous pouvez utiliser cette option et laisser le VPN choisir automatiquement le serveur qui vous offrira les meilleures performances, basé sur sa localisation géographique, son utilisation et autres facteurs.

Méthode 2 : Utiliser le navigateur Tor

Mise à jour : Tor est devenu très instable en Chine depuis 2017 à cause de la mise à jour du Grand Pare-feu, il ne fonctionne actuellement plus que dans certaines provinces.

Une autre méthode pour accéder à Google et autres sites bloqués en Chine est d’utiliser le navigateur Tor.

Tor est un outil distribué anonymement et qui peut être utilisé pour contourner les systèmes de censure. Contrairement aux VPN qui restent actifs en arrière plan et vous permettent d’utiliser votre navigateur préféré, Tor ne peut être utilisé que via son navigateur. Grâce à lui, vous pourrez accéder aux sites bloqués alors que les autres navigateurs en auraient été incapables. Pour l’utiliser, vous devez télécharger le navigateur depuis le site Tor Project.

clip_image001

L’interface du navigateur Tor

Le navigateur Tor est simplement une version modifiée de Firefox. Leurs interfaces sont très similaires, mais Tor peut être utilisé pour contourner les pare-feu à l’aide de ses « bridges » ou ponts, par conséquent, la différence principale entre ces deux navigateurs est qu’il vous sera demandé, à l’ouverture de Tor, de choisir un bridge à configurer dans une petite fenêtre, cette fenêtre indiquera le statut de la connexion, cela prendra de quelques secondes à une demi-minute pour se connecter au bridge.

Les inconvénients de l’utilisation du navigateur Tor est que les temps de chargement des sites Internet sont plus longs qu’avec un VPN, Tor n’étant à la base pas construit pour contourner des pare-feu mais pour protéger la vie privée des utilisateurs et s’assurer qu’ils naviguent de manière anonyme sur Internet. Il est en ce sens similaire aux VPN, mais Tor se focalise plus sur l’anonymat. La technologie utilisée par Tor permet de faire passer l’information au travers de milliers de relais dans le monde entier, ce qui réduit significativement la vitesse de connexion, les données ayant besoin de traverser un grand nombre de relais et une grande distance avant de vous parvenir. Comme Tor se préoccupe de votre anonymat, à chaque fois que vous fermerez le navigateur, vous serez automatiquement déconnectés de vos comptes Google, Facebook et autres, vous devrez vous reconnecter la prochaine fois que vous lancerez le navigateur.

Depuis 2017, le Grand Pare-feu de Chine, commence à bloquer les bridges de Tor, et la plupart ne peuvent plus se connecter de Chine, et si le bridge n’est pas connecté, Tor ne peut pas fonctionner.

Méthode 3 : Utiliser Shadowsocks

En plus d’utiliser un VPN ou Tor, utiliser Shadowsocks est un autre moyen de contourner le Grand Pare-feu, pour accéder à Google et aux autres sites étrangers bloqués.

Shadowsocks est un logiciels proxy spécial inventé par un programmeur chinois en 2012, avec pour but d’aider les utilisateurs à contourner la censure Internet. Le logiciel est gratuit et open source, il nécessite néanmoins un serveurs à distance dédié pour fonctionner, vous aurez donc besoin de louer un serveur privé virtuel à distance, dont le coût est légèrement inférieur à celui d’un VPN, mais vous devrez après configurer le service par vous-même (installer et configurer un logiciel dédié sur le serveur à distance que vous louez en utilisant une invite de commande sur votre ordinateur, pour que le serveur puisse traiter la requête de Shadowsocks, pour faire cela, vous devez tout de même avoir des connaissances informatiques pointues notamment pour comprendre les scripts de la ligne de commande.) ce procédé étant un peu complexe, cet article ne présente pas de tutoriel pour configurer Shadowsocks, mais vous pourrez en trouver facilement sur Internet si vous souhaitez apprendre à le faire.

Mise à jour : Google Jigsaw a publié Outline, un logiciel basé sur Shadowsocks, qui simplifie le processus de configuration de ce dernier. Avec Outline, vous pouvez utiliser Shadowsocks sans avoir besoin de connaître la ligne de commande. Vous pouvez apprendre à utiliser Outline ici.

Le bénéfice principal de Shadowsocks est qu’il peut déguiser de manière sélective une partie du trafic en ligne de son utilisateur, le reste restant visible comme du trafic normal, comme si aucun proxy ne tournait en arrière plan. C’est utile si vous avez besoin de visiter fréquemment des sites Internet chinois, leur contenu n’étant majoritairement accessible que depuis la Chine, si vous utilisez un VPN, ces sites penseront que vous vous trouvez en dehors de Chine et vous interdiront l’accès. Les utilisateurs de Shadowsocks peuvent choisir de masquer leur localisation géographique seulement quand ils visitent les sites bloqués et peuvent continuer également à visiter les sites chinois sans avoir à fermer l’application.

Si vous n’avez pas besoin de visiter les sites chinois, dont le contenu est en chinois, Shadowsocks ne sera pas très intéressant pour vous, et vous pourrez toujours désactiver votre VPN d’un simple clic si vous avez besoin de consulter un site chinois. Shadowsocks est plutôt conçu pour les utilisateurs chinois qui veulent contourner la censure de manière ponctuelle pour accéder à des sites bloqués comme Google ou Facebook mais naviguant la plupart du temps sur des sites chinois, ce qui est une pratique très fréquente en Chine.

Pour ce qui est de la sécurité, de l’anonymat, ou du respect des données de manière générale, Shadowsocks ne joue pas dans la même catégorie que les VPN, il ne permet pas de crypter les informations personnelles des utilisateurs vu qu’il est conçu pour contourner la censure, pas pour protéger l’anonymat ou garantir la sécurité de ses utilisateurs.

En revanche, les VPN ne contournent pas uniquement la censure Internet, ils servent aussi à protéger votre identité en ligne, vous permettant de rester anonyme quand vous naviguez, tout en cryptant vos informations personnelles pour les protéger du vol ou de leur surveillance par des tiers tels que votre fournisseur d’accès Internet. Vous pouvez penser « mais je n’ai rien à cacher ». mais savez vous que quand vous utilisez le Wi-Fi public d’un hôtel ou d’un café, des pirates informatiques situés dans ce même hôtel peuvent très facilement voler les informations contenues ou envoyées depuis votre ordinateur ou tout autre appareil connecté, ces informations peuvent concerner votre compte bancaire, votre mot de passe Facebook ou vos photos personnelles. Étant donné qu’aujourd’hui tout le monde peut devenir un hacker du jour au lendemain en utilisant un logiciel espion, c’est une bonne habitude à prendre que d’allumer son VPN quand on navigue sur Internet depuis un Wi-Fi public.

Un autre avantage des VPN est qu’ils vous permettent d’accéder aux contenus géographiquement restreints. Certains sites Internet, comme Netflix, par exemple, sont limité géographiquement, la majorité de leur contenu n’étant accessible qu’aux utilisateurs situés aux États-Unis. Si vous voyagez en Europe, même s’il n’existe rien de comparable au Grand Pare-feu, vous ne pouvez tout de même pas visionner le dernier épisode de votre série préférée à cause des restrictions géographiques. La plupart de ces sites sont connus pour bloquer l’accès aux utilisateurs de VPN, mais si vous choisissez ExpressVPN ou NordVPN vous n’aurez aucuns problèmes pour accéder à ces sites et à leur contenu.

Si vous voulez vérifier que les sites ou les applications autres que Google et Facebook que vous utilisez souvent seront bloquées ou non en Chine, nous avons fait une liste ci-dessous des sites bloqués les plus notables.

Sites bloqués en Chine :

  1. Google, et tous les services et applications Google comme Gmail, YouTube, Google Play, Google Map, Google Translate, Google Plus, etc.
  2. Les réseaux sociaux de partage comme Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, Reddit, etc.
  3. Les sittes de blogging comme WordPress, Blogspot, Tumblr.
  4. Les applications de messageries instantanées comme WhatsApp, Snapchat, Skype.
  5. Les services de stockage de données en ligne comme Dropbox, Evernotes, etc.
  6. Certains sites de médias comme Bloomberg, The New York Times, Wall Street Journal, BBC, etc.
  7. D’autres sites ou applications utiles comme Flickr, Vimeo, SoundCloud, Spotify, Kindle Store, etc.

Les sites qui ne sont pas bloqués :

Bing (mais les résultats de recherches sont largement filtrés conformément aux lois locales), Yahoo, Wikipedia, Quora, Linkedin(Partiellement bloqué), Huffpost…

Note : Un site qui n’est pas bloqué dans une province peut l’être dans une autre, ce test à été fait dans une seule ville, nous ne sommes donc pas sûrs que ces sites ne soient pas bloqués ailleurs, par exemple, certains expatriés nous rapportent qu’ils ne peuvent pas accéder à Yahoo de leur province. De plus, certains site qui ne sont actuellement pas bloqués, peuvent l’être du jour au lendemain, par exemple, Tumblr, Instagram, Pinterest et beaucoup d’autres sites listés ci-dessus, étaient accessibles par le passé. WhatsApp n’est bloqué que depuis septembre 2017 et Reddit à été bloqué récemment, en août 2018.

J’espère qu’après avoir lu notre article, vous avez une meilleure idée de comment faire pour accéder aux sites bloqués en Chine.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *