Sony A7r II vs. A7r III: Les 10 différences principales entre le Sony A7rII et le A7rIII

Sorti en 2015, le Sony A7R mark II était un second souffle dans le segment sans miroir : il a commencé avec un des meilleurs capteurs 35mm à ce jour, un AF détection de phase rapide qui était le premier à offrir une compatibilité correcte avec les objectifs DSLR, et des capacités 4K excellentes. Maintenant, deux ans après la sortie du A7R II, nous rencontrons le A7R III qui apporte beaucoup d’améliorations encourageantes sur la qualité d’image et l’ergonomie générale.

La nouvelle caméra ne semblera pas inconnue aux utilisateurs de la série A7 dans les aspects du design, comme le boîtier en alliage de magnésium et une étanchéité contre la poussière et l’humidité, restent très similaires. La nouvelle caméra est plus lourde (675g vs 625g) et a plus de profondeur mais les dimensions sont très proches de son prédécesseur.

Sony-A7r-II-vs-A7r-IIISony-A7r-II-vs-A7r-III

  A7r mark II                                                      A7r mark III

Il y a, bien sûr, aussi un nombre de caractéristiques qui séparent ces deux caméras full-frame Sony. Souhaitez-vous en apprendre plus ? Alors continuez de lire !

1. Capteur

Bien que le capteur lui-même n’ait pas changé – les deux caméras utilisent la technologie BSI avec 42.4MP et pas de filtre AA – le A7RIII a reçu des mises à jours d’un point de vue hardware et software.

Sony-A7r-II-vs-A7r-IIILa nouvelle caméra a une puce LDI frontale qui double la vitesse de lecture. Ceci, avec le processeur d’image Bionz X, non seulement permet le mark III de traiter plus de données, mais le rend aussi deux fois plus rapide (1.8 fois plus rapide pour être précis) que le A7r II.

La sensibilité ISO native est améliorée avec un éventail de 100 à 32000 alors que le A7R mark II s’arrête à 25600. La sensibilité étendue est la même pour les deu caméras (ISO 50, ou jusqu’à ISO 102400) mais le nouveau processeur d’image combiné avec l’éventail ISO natif étendu devrait donner au A7RIII un avantage en comparaison avec son prédécesseur.

Sony annonce 15 stops de plage dynamique pour le A7R III ce qui serait une amélioration par rapport au A7R II mais nous voulons voir comment cela se traduit dans le monde réel. Parmi les autres améliorations annoncées, il y a aussi une meilleure reproduction des couleurs de peau. Les deux caméras ont une sortie 14-bit et le RAW non compressé. 14 bits est maintenu sur le A7R III avec l’obturateur électronique (sauf quand on photographie à 10fps) alors qu’il descend à 12-bit sur le A7R II.

2. Vitesse et précision de l’autofocus

Les deux appareils présentent 399 points de détection de phase alors que le nombre de collimateurs de détection de contraste a radicalement augmenté sur le nouvel appareil, passant de 25 sur l’A7r mk2 à 425 maintenant.

Sony-A7r-II-vs-A7r-III Sony-A7r-II-vs-A7r-III Sony-A7r-II-vs-A7r-III

399 points de détection de phase                     25 points de détection de contraste sur l’A7r II            425 points de détection de contraste sur l’A7r III

D’après Sony, la vitesse d’autofocus est deux fois plus rapide. Le mode de détection de visage AF a été amélioré et la performance en basse luminosité devrait être deux fois plus précise avec une sensibilité minimum de -3Ev (pour f/2), ce qui est une amélioration d’un stop de plus si on le compare au -2Ev du A7r mark II.

Les deux appareils photos peuvent fonctionner avec l’autofocus et des lentilles adaptées au DSLR, incluant des lentilles avec monture Sony- A et monture Canon EF, via des adaptateurs compatibles. Sony affirme que la performance a été améliorée sur le nouvel appareil.

Sur le mark III, vous trouverez aussi l’AF avec le mode grossissement, ce qui peut être utile pour des clichés en macro.

3. Clichés en rafale et tampon

L’A7R II n’offre pas des vitesses de rafale impressionnantes, avec un maximum de 5fps avec suivi AE/AF et pas de vue directe sur le viseur électronique ou sur l’écran LCD.

L’A7R mark III a radicalement augmenté sa vitesse avec un maximum de 10fps avec un suivi AE/AF en continu. Jusqu’ à 8fps, vous pouvez voir en direct avec l’écran, comme pour les caméras a6300/a6500 APS-C. Le nouveau mécanisme de l’obturateur promet des vibrations réduites. Un autre aspect intéressant c’est que le modèle mark III peut capturer à 10fps avec le flash, ce qui est utile pour les photos stroboscopiques, tant que votre flash peut supporter la vitesse de recyclage.

Parmi les petites améliorations, les boutons de fonctions, le mode lecture et le menu système restent accessibles pendant l’enregistrement des fichiers sur la carte mémoire.

Les deux appareils photos peuvent profiter d’un premier rideau électronique et de modes d’obturateur électronique mais il n’y pas eu d’amélioration en ce qui concerne la vitesse maximum de l’obturateur, qui est de 1/8000s. L’A7R III dispose d’un mode anti-flicker additionnel qui est sensé réduire l’effet stroboscopique ou de bandes de certains éclairages artificiels.

Les capacités de tampon ont été augmentées sur le nouvel appareil avec un maximum de 76 images pour le format JPG et de 28 images pour le format RAW non compressé en pleine vitesse. En comparaison, le modèle mark II pouvait atteindre un maximum de 24 JPG et de 9 fichiers RAW non compressés.

4. Stabilisation de l’image

Les deux appareils photos présentent un système mécanique de capteur sur 5 axes. L’A7r mark III se démarque avec un stop de compensation supplémentaire : 5.5Ev contre 4.5Ev sur le mark II (standards CIPA). L’amélioration se fera ressentir dans l’enregistrement de vidéos ainsi que lors de l’utilisation de lentilles OSS.

Sony-A7r-II-vs-A7r-III

5. Pixel Shift Multi Shooting

C’est une fonction exclusive du nouveau A7r mark III : en profitant de l’amélioration de la technologie de décalage du capteur, l’appareil prend 4 images et décale le capteur d’un pixel entre les clichés. Cela permet de capturer toute l’information des couleurs de la scène. Chaque point de l’image finale est capturé avec un pixel rouge, un pixel bleu et deux pixels verts alors que sur un cliché traditionnel, chaque point correspond simplement à un pixel bleu et un pixel rouge ou vert.

Sony-A7r-II-vs-A7r-IIIDes technologies similaires sont utilisées sur d’autres appareils photos tels que les produits de chez Olympus comme l’E – M5 II ou l’E – M1 II. Néanmoins, dans ce cas, le composite final n’augmente pas la résolution : bien que le nombre total de données utilisées équivaut approximativement à 170MP, le résultat final reste de 42.4MP.

De plus, le composite ne se fait pas dans l’appareil : il vous faut la suite logicielle d’images de Sony pour créer l’image finale. Et, puisque nous parlons de 4 clichés séquentiels avec un délai entre eux, cette fonction ne vous donnera de bons résultats que si vous utilisez l’appareil sur un tripode pour des objets immobiles.

6. Améliorations des caractéristiques techniques pour la vidéo

Comme l’A7r II, le nouveau A7r III peut enregistrer en 4K jusqu’à 30fps et 100Mbps avec le codec XAVC S. Il peut le faire au format 35mm (image pleine) ou en mode Super35/APS-C. Avec ce dernier, il peut faire une mesure de pixel complète, sans abandon de pixels pour des détails et une acuité meilleurs.

Le nouvel appareil a aussi été modifié pour le rendre plus complet que son prédécesseur. En mode image entière, Sony affirme que la qualité a été augmentée jusqu’à une plage ISO moyenne et haute. (L’a7r II devient vraiment bruyant à partir de 1600 ISO.)

La fréquence d’image en 1080p a été augmentée à 120fps alors que l’A7r II peut seulement enregistrer à cette vitesse à 720p.

En ce qui concerne les profils d’image, les deux appareils disposent du profil S-Log2 gamma mais l’A7r III dispose en plus du S-Log3 et du nouveau profil HLG (Hybrid Log-Gamma) pour les flux HDR compatibles et les écrans HDR TV. Pour conclure, il y a aussi un XAVC-S Proxy qui est facile à utiliser si vous voulez éditer votre vidéo plus vite avec une résolution plus basse.

7. Ecran tactile et EVF

Si on les regarde côte à côte, les deux appareils photos se ressemblent beaucoup mais pour autant, le modèle mark III bénéficie d’ajustements bienvenus en termes de maniabilité globale.

Un des ajustements les plus remarquables concerne les capacités de l’écran tactile. Non seulement il dispose d’une meilleure résolution (1.44 vs 1.28 million de points) mais vous pouvez aussi utiliser le LCD pour déplacer le point de focus lorsque vous prenez une photo ou enregistrez un film. La fonction Touch Pad vous permet de faire la même chose lorsque vous vous servez du viseur électronique. Le monitor arrière bénéficie d’une luminosité améliorée pour les prises de vues pour les extérieurs très lumineux.

Sony-A7r-II-vs-A7r-IIIComme le Sony A9, l’A7r mark III présente la dernière génération de viseur électronique avec 3.69 millions de points. La fréquence de rafraîchissement est maintenant disponible en 100fps ou 120fps.

Sur l’A7r II, l’EVF a 2.36 millions de points et va jusqu’à 60fps. La magnification (0.78x), le type de dalle (OLED) et l’Eyepoint (23mm) restent les mêmes sur les deux appareils.

8. Joystick AF et fente pour carte Dual SD

Les photographes professionnels seront heureux d’apprendre que le nouvel appareil photo hérite du même joystick que le fameux A9, ainsi que d’une fente prévue pour une carte dual SD, deux fonctions qui manquaient grandement sur le modèle mark II. De plus, une fente du mk3 est conforme à l’UHS-II.

Sony-A7r-II-vs-A7r-IIISony-A7r-II-vs-A7r-III

A7r mark II                                                       A7r mark II

Sony-A7r-II-vs-A7r-III Sony-A7r-II-vs-A7r-III

 A7r mark II                                                       A7r mark II

Les autres améliorations incluent un nouveau bouton pour l’enregistrement de films qui est maintenant près de l’EVF (ce qui devrait amener à une position plus confortable), un bouton AF-ON, plus d’options de customisation et un nouveau système de menu, déjà vu sur le fameux A9.

9. Connexions physiques et sans fil

Maintenant, l’A7r III utilise un port USB 3.1 de Type C pour un transfert d’images plus rapide comparé au port Micro USB 2.0 de l’A7r II. Vous trouverez aussi un port synchro flash sur le nouvel appareil photo. La nouvelle suite logicielle d’images de Sony, combinée au mode de traitement Pixel Shift Multi, permet d’améliorer les capacités de raccordement avec les options USB et sans fil lorsque vous connectez l’appareil à un ordinateur ou un serveur FTP.

Les deux appareils disposent d’une entrée pour un micro et une sortie pour un casque audio ainsi qu’un port Micro HDMI avec un signal pur 8-bit 4 :2 :2.

Sony-A7r-II-vs-A7r-III Sony-A7r-II-vs-A7r-III

A7r mark II                                                        A7r mark II

En ce qui concerne la connectique sans fil, les deux appareils fonctionnent avec la WiFi et le NFC mais l’A7r III reçoit aussi le Bluetooth pour enregistrer les informations de localisation. En utilisant ces méthodes, vous pouvez brancher chaque appareil à l’application PlayMemories et les contrôler à distance. Néanmoins, contrairement à l’A7r II et à la plupart des appareils avec une monture E, l’A7r III ne supporte plus les applications téléchargeables disponibles dans le store PlayMemories.

10. Une batterie plus grosse

Une des améliorations les plus attendues est la présence d’une batterie NP-FZ100 plus grosse, dont la durée de vie est plus longue que celle de l’A7r II. C’est la même batterie que celle utilisée sur l’A9.

Pour vous donner une idée, en comparant les caractéristiques officielles, le nouvel appareil peut enregistrer presque le double du nombre d’images sur une seule charge (650 clichés contre 390) et le double de temps pour un enregistrement en 4K (100 minutes contre 50 minutes).

Conclusion

L’A7r II ne laissait que peu à désirer en termes de qualité d’images, et les quelques ajustements faits par Sony sur le nouveau modèle devraient améliorer ce qui était déjà près d’être parfait.

Plus que les caractéristiques du capteur, c’est l’amélioration dans la vitesse et de l’autofocus pour le sport et la vie sauvage qui en font un choix attractif. Cet appareil amène presque toutes les améliorations que nous attendions : une performance plus précise et plus rapide, sans compromis sur la qualité ou la résolution. Il n’est pas aussi révolutionnaire que son prédécesseur a pu l’être, mais c’est sans aucun doute le pas en avant que nous espérions.

En ce qui concerne le prix, il est évidemment assez élevé. Au moment où nous publions, l’A7r II est disponible aux alentours de $2400/£2500/€2600, bien qu’il soit possible de trouver des offres plus intéressantes. Bien sûr, l’A7r III est plus cher avec un prix de $3200, £3200 ou encore €3500.

Article similaire

1 thought on “Sony A7r II vs. A7r III: Les 10 différences principales entre le Sony A7rII et le A7rIII

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *