L’année 2019 pour PlayStation : à quoi faut-il s’attendre ?

2018 s’est terminée, faisant place à une nouvelle année. 2019 va sûrement représenter 365 jours très importants pour la marque PlayStation, et ce pour une multitude de raisons. Tout le monde sait que la PlayStation 5 est en route, mais quand sera-t-elle annoncée, puis commercialisée ? Comment Sony compensera-t-il la perte de sa conférence de presse à l’E3 et de sa présence à l’événement ? Et qu’en est-il des jeux déjà annoncés pour la PS4 ? Nous allons nous pencher sur tous les facteurs qui joueront un rôle dans l’histoire de PlayStation en 2019, et nous vous dirons ce que vous devez ou non attendre du géant japonais.

PlayStation

PlayStation 5 : 2019 vs 2020

C’est la question majeure qui hante l’esprit de tous les fans de PlayStation en ce moment : est-ce que la PS5 sera lancée cette année ou faudra-t-il attendre 2020 ? Pour information, nous sommes nombreux à penser que le système sera lancé en 2020, mais il y a des arguments intéressants des deux côtés.

La raison essentielle qui convainc le petit nombre de personnes qui pensent que le système sera commercialisé dans les 12 prochains mois vient des actions-mêmes de Sony. Après avoir annulé la PlayStation Experience de 2018, et avec la confirmation qui a suivi que Sony serait le grand absent de l’E3 2019, certains en ont déduit que l’entreprise se dirigeait vers un événement du genre PlayStation Meeting pour annoncer la console de nouvelle génération. Sony veut révéler la console à sa manière, et sans avoir à se soucier de fournir du contenu et de faire des annonces pour une semaine particulière de juin. Cependant, nous ne pensons pas ce point de vue ait une chance de devenir réalité.

PlayStation

Il y a tout simplement déjà beaucoup trop de jeux annoncés pour la PS4 qui doivent être commercialisés. En annonçant une PS5, Sony entraverait les ventes de certaines de ses plus grosses exclusivités qui n’ont pas encore été mises sur le marché. Bien sûr, les titres remasterisés et cross-gen sont aujourd’hui répandus, mais si nous regardons la transition de la PS3 à la PS4, le nombre de jeux qui sont sortis sur les deux systèmes se sont plus ou moins taris après la première année. Ajoutez à cela le fait que des jeux du genre Death Stranding et The Last Of Us : Part II sont encore loin, au point qu’une sortie en 2020 soit très probable, et vous pouvez déjà comprendre que l’argumentation concernant un lancement de la PS5 en 2019 s’effrite.

En outre, des sources issues de l’industrie soutiennent l’idée d’une sortie sous deux ans. Jason Schreier de Kotaku a déclaré qu’un lancement en 2020 serait le plus probable, suite à des discussions avec les développeurs : « C’est encore un autre indice de la chronologie de la prochaine PlayStation de Sony. En me basant sur des conversations avec des développeurs de l’industrie, je m’attends à ce que la PS5 sorte en 2020, et la non-participation à l’E3 2019 va certainement dans ce sens. »

Cela n’élimine cependant pas complètement la possibilité que la PS5 soit annoncée en 2019. En fait, nous pouvons supposer beaucoup de choses du timing de cette révélation. Si Sony prend tout le monde de cours et annonce un PlayStation Meeting au cours des premiers mois de l’année, alors une commercialisation autour d’octobre et novembre est presque certaine. Mais cela n’arrivera pas, l’éditeur peut donc encore respirer un peu pour finaliser ses plans. Si l’annonce et le lancement de la PS4 pouvaient constituer un indice, le système de nouvelle génération devrait arriver sur le marché au cours de la même année que sa révélation, ce qui pour nous élimine entièrement la possibilité d’une sortie de la PlayStation 5 au cours des 365 prochains jours. Prenant tous ces paramètres en compte, nous pensons que Sony va rester axé sur la PS4 et la PlayStation VR pour presque toute l’année 2019, alors que d’autres alimentent la rumeur. Une PS5 en 2020 fait le plus de sens.

PlayStation

Le remplacement de l’E3

L’autre souci que devra gérer Sony en 2019, c’est son retrait de l’E3. Quand Sony a fait son annonce, l’entreprise a déclaré qu’elle cherchait des manières différentes d’interagir avec sa communauté. « De ce fait, nous avons décidé de ne pas participer à l’E3 en 2019. Nous explorons de nouvelles façons d’intéresser notre communauté en 2019 et nous avons hâte de partager nos plans avec vous. » C’est ce qui nous enthousiasme le plus, car sans le passage obligé de l’E3 en juin, Sony peut prendre doucement son envol et commencer à nous surprendre avec des événements inattendus et des diffusions en direct pleines de révélations, de bandes-annonces, de jeux et de déclarations.

C’est quelque chose que Nintendo a totalement réussi. Habituellement, deux ou trois jours avant l’événement, un tweet paraît, annonçant un prochain Nintendo Direct, accompagné d’une courte phrase annonçant ce qu’il faut en attendre. C’est un moment très excitant pour la communauté, et nous espérons que PlayStation va adopter cette façon de faire.

Nécessitant beaucoup moins d’argent et de temps, les vidéos pré-enregistrées permettent au constructeur d’élaborer son message à la lettre près, évitant également tout potentiel problème technique ou souci de performance qu’un événement en direct peut occasionner. Et avec plusieurs diffusions, potentiellement planifiées tout au long de l’année, Sony pourrait mettre sous le feu des projecteurs de plus petits titres tout en promouvant ses prochains jeux blockbuster.

Nous pensons que c’est le meilleur scénario possible pour PlayStation, et honnêtement, cela nous semble plus excitant que le spectacle annuel de l’E3, mais le fabricant a bien évidemment le droit de penser différemment. Quoiqu’il arrive, nous savons que quelque chose est prévu pour prendre le relai, que ce soit un rebondissement PlayStation sur le format du Nintendo Direct, une meilleure communication de la part des dirigeants de Sony, ou quelque chose de complètement inédit. Et avec Shawn Layden qui a tweeté qu’on le verrait lors de cette nouvelle année, il n’y aura peut-être pas longtemps à attendre avant de découvrir de quoi il s’agit.

PlayStation

Les jeux continuent d’affluer

En parallèle à toute l’effervescence concernant la PS5 et l’alternative à l’E3, il y a toujours une kyrielle de jeux pour PS4 qui doivent sortir en 2019. L’année lance les hostilités avec le très attendu Resident Evil 2 et Kingdom Hearts III, et les exclusivités ne sont pas très loin derrière. Days Gone arrivera au début du deuxième trimestre, en avril, et les jeux du genre Dreams et Concrete Genie seront sans aucun doute commercialisés au cours de l’année 2019.

Ce qui nous plaît tout autant, c’est le nombre d’expériences multi-plateformes mises en place. Metro : Exodus, ANTHEM, Devil May Cry 5, The Division 2, et Sekiro : Shadows Die Twice sont juste quelques-uns des jeux très attendus prévus sur PS4, et ce avant même le milieu de l’année. Une console de nouvelle génération pointe peut-être le bout de son nez, et pourtant presque tous les jeux existants optent pour un lancement sur console PlayStation.

Parallèlement, PlayStation VR est prêt à aller de l’avant avec une autre myriade de titres prometteurs qui vous feront vous jeter sur votre casque. Blood & Truth semble se positionner en tête d’affiche, mais avec des jeux comme Star Child, Ghost Giant et autre Vacation Simulator pour l’accompagner, 2019 s’annonce comme une année passionnante pour le PSVR.

PlayStation

La PS4 restera l’épicentre du jeu dans un futur proche. L’engagement de Sony à fournir un vaste catalogue d’exclusivités actuelles et à venir, la percée continue du PSVR, et les relations avec les éditeurs tiers se manifesteront en 2019 sous forme de jeux, d’autres jeux, et encore plus de jeux. Et honnêtement, n’est-ce pas exactement ce que l’on veut ?

En termes d’annonces du côté de Sony, nous nous attendons à ce que l’année soit légère en termes de révélations PS4. Nous sommes sûrs que Sony a un plan derrière la tête quant à l’alternative planifiée de l’E3, mais en ce qui concerne ses studios majeurs, ils sont certainement en train de développer des jeux de nouvelle génération en ce moment. Cependant, l’histoire a prouvé que PlayStation n’a pas même besoin d’être présent à l’Electronic Entertainment Expo pour que des jeux soient révélés pour sa plateforme. Nous sommes certains que les conférences d’autres entreprises et l’événement E3 de Microsoft fourniront plus qu’assez de titres multi-plateformes pour donner du grain à moudre aux joueurs de PS4. La nouvelle génération se rapproche peut-être, mais la PS4 a encore de beaux jours devant elle.

Les services jouent leur rôle

Curieusement, les services vont jouer un grand rôle dans l’histoire de la PlayStation en 2019. Avec des changements majeurs prévus pour PlayStation Plus, la fonctionnalité de cross-play, et la possibilité d’enfin changer votre nom PSN, la façon dont nous interagissons avec nos systèmes et ce qu’ils peuvent faire va changer.

Élément majeur, PS Plus va abandonner sa sélection mensuelle de jeux pour PS3 et PS Vita en mars. C’est le plus gros changement dans le service depuis que le multijoueur a été intégré au lancement de la PS4, les conséquences sont donc vraiment majeures. Le point le plus saillant pour beaucoup, c’est qu’il n’y aura pas plus de jeux de génération actuelle disponibles en remplacement, et il est donc compréhensible de ressentir que le service perd de sa valeur en finalité. Le nombre de personnes qui téléchargent et qui jouent à ces jeux plus anciens doit être vraiment très faible aujourd’hui, mais c’est tout de même quelque chose qui était là depuis sa création qui est retiré du service.

Il sera intéressant de voir comment Sony gère cette perte de valeur perçue. Va-t-il commencer à proposer des jeux de meilleure qualité sur ce support, ou est-ce qu’un autre service sera ajouté dans le paiement mensuel pour en justifier le prix ? Nous aimerions que chaque mois de PlayStation Plus ressemble à la sélection de mars 2018 avec Bloodborne et Ratchet & Clank, mais nous doutons que cela se produise régulièrement. La façon dont PlayStation remédiera à cette situation pourrait s’avérer plus importante qu’il n’y paraît.

Sony a fini par abandonner sa position bornée sur le cross-play en fin d’année dernière, ce qui a donné naissance à une beta de Fortnite permettant aux utilisateurs de jouer aux côtés des joueurs de Xbox One. C’est un pas en avant important pour l’entreprise, mais avec son silence sur ce qui est en train de se passer avec la situation mentionnée ci-dessus et sans possibilité que d’autres jeux soient ajoutés au programme, PlayStation doit poursuivre son changement de direction avec une dose de bonne volonté.

Et bien sûr, nous pourrons enfin changer notre nom PSN. Ce n’est pas grand-chose au global, mais après des années de requêtes, les Xxx_69rudeboi_xxX et autres ont vu leur vœu exaucé. Vivement que cette fonctionnalité sorte du mode beta et arrive entre nos mains. C’est même gratuit la première fois !


Qu’est-ce qui vous passionne au sujet de PlayStation en 2019 ? Pensez-vous que la PS5 sortira cette année, ou devrons-nous attendre 2020 ? Faites-nous une liste des titres que vous attendez le plus dans les commentaires ci-dessous.

Lire la suite:
Xbox One x vs. PS4 pro

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *