Comment monter son PC gamer : Guide pas à pas (édition 2019)

/
/
/
19 Views

Comment construire un PC gamerAujourd’hui, nous allons vous accompagner dans notre guide pas à pas pour la création d’un PC gamer.

A la fin de cet article, vous saurez tout ce que vous avez besoin de savoir pour commencer votre pèlerinage dans le monde merveilleux du PC gamer. Nous allons vous aider à :

  1. Trouver la bonne configuration pour vos besoins
  2. Comprendre comment fonctionnent les composants individuels
  3. Vous assurer que vous êtes totalement équipé pour vos besoins

C’est parti.

Les choses à considérer avant de construire votre propre PC gamer

Avant de construire ou d’acheter un PC, vous avez besoin de vous assurer que vous avez une compréhension claire de vos besoins en lien avec ce que vous pouvez réellement vous acheter.

Choisir votre budget

Lorsque vous achetez du neuf, nous vous conseillons de commencer avec un budget d’au moins 300€ pour les composants essentiels de votre équipement. Il resterait néanmoins très entrée de gamme, et ne serait pas adapté pour des jeux plus modernes comme Monster Hunter : World ou Doom Eternal.

Pour des fréquences jouables dans des jeux à la pointe, il vous faudra monter dans les 400-600€.

A partir de 700-800€, vous serez plus que bien équipé pour des titres récents et vous pourrez même aller dans du jeu VR et de la création de contenu à côté.

Une fois que vous dépassez les 1000€, jusqu’à 2000€ et plus, vous découvrirez que vos retours sur la performance concrète commencent à diminuer. Vous ne trouverez cette performance supplémentaire utile que si vous voulez absolument avoir le top du top, ou si vous prévoyez de faire du streaming ou du rendu vidéo sur une base quotidienne.

Comprendre vos besoins

Si vous êtes là, c’est qu’il y a de grandes chances que vous utilisiez ce PC pour jouer. Ceci étant dit… A quel type de jeux allez-vous jouer ?

Les titres de eSports sont conçus pour tourner décemment sur des systèmes entrée de gamme et très rapidement sur des systèmes moyenne ou haut de gamme. Si vous n’êtes intéressés que par ces jeux, vous ne devriez pas avoir besoin de dépenser plus que 400€. Cela s’applique aussi à l’émulation de console et aux jeux plus anciens.

Comme nous l’avons évoqué plus haut, les titres modernes à la pointe fonctionneront mieux à 600€ et plus. On recherche du gameplay immersif à hautes fréquences, de beaux graphismes et vous souhaiterez que cela en reste ainsi durant les trois ou quatre prochaines années.

Si vous vous targuez d’être un joueur professionnel, ou que vous voulez en devenir un, c’est là que vous commencez à considérer votre PC comme un investissement. C’est là que vous payez 1000€ ou plus pour votre équipement, avec un CPU assez puissant pour le streaming et le rendu que vous ferez sur une base quotidienne.

Choisir les éléments pour votre équipement de PC de jeu

Lorsque vous choisissez les éléments de votre PC, il y a bien plus à prendre en considération que juste le prix et la popularité.

Il faudra vous assurer que tous vos composants sont tous compatibles les uns avec les autres (des outils comme PCPartPIcker sont très bons pour cela si vous ne souhaitez pas utiliser nos configurations), et qu’ils sont raisonnablement équilibrés. La pire chose que vous pouvez faire est de dépenser 200€ dans votre GPU, juste pour découvrir que votre CPU à 50€ est débordé au point que vous ne pouvez pas jouer à vos jeux favoris.

Voici les composants dont vous aurez besoin pour construire un PC de jeu :

  1. Processeur (CPU)
  2. Carte mère (MOBO)
  3. Carte graphique (GPU)
  4. Mémoire vive (RAM)
  5. Stockage (SSD ou HDD)
  6. Alimentation électrique (PSU)
  7. Boîtier

Passons-les en revue.

Le processeur (CPU)

Le processeur, ou Central Processus Unit, est en fait le « cerveau » de votre ordinateur. C’est le deuxième composant ayant le plus d’impact sur la performance en jeu, juste derrière le GPU, et c’est le composant le plus important pour la création de contenu. Dans certains jeux, le CPU peut même être plus important pour obtenir des FPS élevées !

Les trois choses les plus importantes à savoir sur un processeur sont sa fréquence d’horloge (clock speed), ses cœurs et threads.

La fréquence d’horloge est une mesure de la vitesse de traitement, en gigahertz (GHz). Les cœurs sont habituellement assignés à différentes tâches dans votre système, mais certaines applications peuvent utiliser plusieurs cœurs en même temps. Les threads correspondaient aux cœurs, mais beaucoup de processeurs haut de gamme permettent une technologie appelée « hyperthreading », ce qui ajoute un thread additionnel par cœur, créant en fait un cœur virtuel additionnel.

Cependant, le nombre de cœurs et la vitesse d’horloge ne sont véritablement des mesures directes de la performance de processeurs de même génération. Un CPU quad-core 3GHz de 2012 va performer tout à fait différemment d’un CPU quad-core 3GHz sorti en 2019 grâce aux changements architecturaux sous-jacents.

Pour cette raison, et pour l’évolutivité, il faudrait toujours acheter des CPU à jour et les comparer à leurs homologues lors d’une décision d’achat. Si vous voulez comparer des CPU disparates, nous recommandons d’utiliser un objet comme UserBenchmark pour voir comment ils se comparent les uns aux autres en termes de performance informatique brute.

Les processeurs Intel sont connus pour leur performance plus puissante en single-core, les rendant particulièrement adaptés au jeu. Ils sont fréquemment critiqués pour le prix excessif et plus de restrictions pour l’overclocking.

Les processeurs AMD sont connus pour leur performance multi-cœurs plus puissante, les rendant idéaux pour le multitâche et les tâches de productivité. Ces dernières années, leur performance single-core s’est considérablement améliorée, rattrapant presque Intel. Ils tendent à être beaucoup moins chers.

La carte mère (MOBO)

« Overclocker, ou ne pas overclocker ? » – Probablement pas Hamlet

Vous avez choisi votre CPU. Maintenant, vous avez besoin d’une carte mère compatible.

La différence majeure entre une carte mère entrée de gamme et une haut de gamme réside dans les capacités d’overclocking. Pour overclocker votre CPU :

· Avec les CPU Intel, vous aurez besoin à la fois d’un CPU série K et une carte mère de série Z.

· Avec les CPU AMD, vous aurez besoin de cartes mères de série B ou X. Tous les processeurs AMD modernes sont overclockables.

Une fois que vous avez décidé si vous souhaitez overclocker ou non, il est temps de choisir votre MOBO et les tailles de boîtiers correspondantes : ATX, MATX, ou ITX ? (Il y a également d’autres tailles).

Des choses comme des ports USB ne tendent pas à changer entre les tailles, mais plus vous allez sur du petit (ATX étant le plus grand, ITX le plus petit), le moins de RAM et de ports de PCIe vous aurez. Pour des configurations économiques, nous recommandons le bon médium MATX – ATX et ITX tendent à être plus cher, particulièrement quand vous ajoutez le coût d’un boîtier compatible.

Une fois que vous avez passé les questions essentielles de l’overclocking et de la compatibilité, ce qui compte vraiment c’est d’acheter auprès d’un fabricant réputé. Gigabyte, ASUS, MSI, EVGA, et ASRock sont nos choix recommandés. Acheter auprès d’un fabricant anonyme est beaucoup plus risqué.

Notez bien que les cartes mères ont un effet vraiment minime sur les performances de jeu. Vous n’avez pas besoin d’acheter une carte mère de jeu pour une bonne installation de jeu.

La carte graphique (GPU)

Le GPU, ou Graphics Processing Unit, sera le composant qui impacte le plus grandement votre performance de jeu, au moins dans la plupart des titres.

Pour expliquer comment fonctionne le GPU, imaginez votre jeu de tir multijoueur favori. Le CPU suit ce que les joueurs sont en train de faire, où ils sont sur la carte, ce sur quoi ils tirent, même si vous ne pouvez pas le voir.

Le GPU prend cette information et rend les graphismes actuels que vous voyez à la résolution et dans les réglages que vous lui avez demandés.

Alors que le GPU est le composant le plus important dans un équipement de jeu, il a tout de même besoin du CPU pour fonctionner. Si le CPU ne traite pas ce qui se passe dans le jeu assez rapidement, la sortie visuelle de votre GPU sera engorgée, puisque celui-ci devra attendre pour que le CPU le rattrape.

En règle générale, essayez de ne pas dépenser moins que la moitié de votre budget GPU sur votre CPU : cela vous aidera à éviter l’étranglement dans tous les jeux sauf les plus gourmands pour le CPU.

En ce qui concerne les GPU eux-mêmes, regardez une fiche caractéristiques ne sera généralement pas utile.

La vitesse d’horloge est même moins indicative de la performance globale ici : nous recommandons seulement de l’utiliser comme une mesure de performance entre la même carte de différents fabricants.

La VRAM (mémoire vidéo) est en fait une mesure beaucoup plus utile. Mais tous les types ne sont pas égaux. GDDR5 est le standard : n’acceptez pas quelque chose d’inférieur à cela. GDDR5X, GDDR6, et HBM (High Bandwidth Memory) sont toutes une amélioration, mais en général les règles ci-dessous devraient toujours s’appliquer.

  • A 2GB de VRAM, vous pouvez vous attendre à une performance décente dans des titres en 1080p avec des textures de définition standard.
  • A 4GB de VRAM, vous pouvez vous attendre à une performance décente dans des titres de 1440p, ou des titres 1080p avec des textures en haute définition.
  • A 6GB et plus, vous pouvez vous attendre une bonne performance dans des titres VR, 4K, et 1440p avec des textures en haute-définition.

Si vous voulez comprendre exactement comment une carte performe, il est toujours meilleur de regarder les évaluations. Si vous achetiez une GTX 1060, par exemple, il faudrait taper « évaluations GTX 1060 » sur Google.  (Lire la suite: Combien de VRAM faut-il pour jouer)

La mémoire vive (RAM)

La RAM, ou Random Access Memory, est le troisième composant le plus important pour la performance de jeu. Il est lié directement à votre CPU, cela affectera en fait la performance de votre CPU, particulièrement si vous exécutez une RAM en canal unique. (Utilisez un double ou quadruple canal quand c’est possible, ou la vitesse effective de votre CPU dégringolera.)

Mis à part le dilemme du canal unique ou double, la vitesse de la RAM ne fera généralement pas une très grande différence en jeu ou dans du multitâche commun. Là où la vitesse de la RAM brille, c’est dans les applications de productivité. Faites attention, car trouver votre vitesse de RAM est plus complexe que juste connaître sa vitesse d’horloge.

Vous ne devriez acheter que de la RAM DDR4, au fait. La RAM DDR3 est plus lente et n’apparaîtra dans votre système que si vous ne nous avez pas écouté. Restez-en aux standards de CPU modernes.

Ce qui compte le plus avec la RAM, c’est la quantité. Plus vous avez de RAM, plus le reste de votre système sera meilleur dans la gestion de multiples applications et remplira les besoins de mémoire des jeux modernes gourmands. Ci-dessous, nous vous donnons une liste des capacités de RAM communes et celles qui sont les meilleures pour le jeu.

  • 4GB : le minimum syndical absolu. Convient pour le jeu léger et les tâches bureautiques de base. Il sera cependant facilement débordé par les jeux modernes.
  • 8GB : la bonne moyenne pour l’instant. Très bon pour le jeu et le multitâche, bien que quelques titres à la pointe aient déjà commencé à consommer cette quantité de RAM. C’est le meilleur actuellement, et au moins pour les prochaines années.
  • 16GB : Le meilleur. Il le sera au moins 4 ans, si ce n’est plus, avant que les jeux ne commencent à requérir cette quantité de RAM dans votre système. C’est aussi le montant que vous voulez pour commencer du travail de productivité.
  • 32GB : pour de la productivité sérieuse ou juste pour crâner.

Le stockage (SSD ou HDD)

C’est en fait assez simple. Un SSD, ou Solid State Drive, est un disque de stockage sans parties mouvantes. Cela le rend beaucoup, beaucoup plus rapide qu’un HDD (hard disk drive), mais aussi beaucoup plus cher par GB de stockage.

Si vous voulez de la qualité, optez pour un SSD, les SSD sont plus durables et plus petits globalement.

Si vous voulez de la quantité, optez pour un HDD. Ils sont plus grands, mais moins durables.

SI vous pouvez vous le permettre, nous vous conseillons d’avoir les deux.

Un SSD, c’est quelques centaines de gigabits qui peuvent contenir votre système d’exploitation, vos programmes, et quelques-uns de vos jeux favoris, ce qui conduit à un système beaucoup plus réactif globalement. Tout (les jeux y compris) chargera plus rapidement. Vous pouvez même utiliser votre SSD comme un cache (un peu comme de la RAM).

Dans le même temps, un HDD peut être utilisé pour stocker des médias et le reste de vos jeux, particulièrement ceux qui ne sont pas multi-joueurs, où les temps de chargement n’ont pas vraiment d’importance. Cela résultera en des temps de chargement plus lents pour les jeux, mais cela ne changera pas vraiment quelque chose au fait de regarder des vidéos ou d’écouter de la musique.

L’alimentation électrique (PSU)

La Power Supply Unit, ou PSU, est assez facile à appréhender… si vous suivez quelques règles générales.

1. Achetez auprès d’un fabricant réputé. Les fabricants anonymes vendent souvent des mauvaises alimentations pour des prix vraiment bas, ce qui est attirant… jusqu’à ce que votre système ne grille ou ne prenne feu.

2. Assurez-vous d’avoir assez de puissance pour votre système. En utilisant PCPartPicker ou Wattage Calculator, vous pouvez déterminer quelle taille doit avoir votre alimentation. Les exigences en termes d’alimentation listées sur les GPU seront généralement un peu gonflées, mais vous pouvez les envisager si vous prévoyez d’overclocker.

3. Les notes 80+ se réfèrent à l’efficacité. Plus l’efficacité sera haute, moins l’alimentation consommera d’excès de puissance et moins de chaleur cela produira. N’achetez pas d’alimentations sans au moins une certification basique 80+ : il faut se méfier de tout ce qui a moins.

Le boîtier

Heureusement, celui-ci est le plus simple. Tout d’abord, choisissez une taille qui corresponde à la taille de votre carte mère : ATX, MATX ou ITX.

Il vous faudra aussi vous assurer que le boîtier que vous avez choisi ait de la place pour votre carte graphique (les boîtiers ATX et MATX pourront contenir généralement même les plus grandes cartes graphiques modernes). Les boîtiers ITX, en revanche, pourront moins contenir des grandes cartes. Gardez-le à l’esprit.

Maintenant que vous avez choisi une taille, assurez-vous de trouver un boîtier qui supporte les fonctionnalités modernes comme les ports USB 3.

Il vous faudra aussi vous assurer que votre boîtier a une configuration de refroidissement adéquate : s’il a de la place pour deux ventilateurs d’aspiration et d’aération, vos besoins de base en ventilation devraient être comblés.

Pour les configurations de watercooling, il vous faudra trouver des boîtiers avec de la place pour le montage d’un radiateur sur le dessus : c’est en fait assez commun dans les équipements ITX, là où il n’y a pas beaucoup de place pour des refroidisseurs plus grands.

Une fois que vous avez la compatibilité et le rafraichissement… Le reste se résume à assembler avec de la qualité et en fonction des préférences personnelles. Votre meilleure façon de jauger cela est de consulter des avis : pour le dernier élément, cela ne dépend que de vous.

Choisir les périphériques et le système d’exploitation

Vous avez choisi votre équipement principal, maintenant, va pour le reste.

Le système d’exploitation (OS)

Votre système d’exploitation est un élément nécessaire. Si vous avez l’argent pour cela, achetez simplement Windows 10 ; il n’est peut-être pas parfait, mais les systèmes d’exploitation qui lui sont antérieurs perdent rapidement leur support, et vous pouvez customiser Windows 10 pour qu’il ressemble au 7 ou au XP si vous le souhaitez.

Si vous ne pouvez pas vous permettre l’achat de Windows 10 pour l’instant, optez pour une distribution Linux (Ubuntu ou Mint seront les meilleurs pour les utilisateurs communs) ou téléchargez et installez le Windows 10 quand même. Vous perdrez quelques fonctionnalités, mais aucunes qui impacteront réellement la performance en jeu d’une façon significative.  Lire la suite: Meilleur Antivirus pour Windows 10

Souris & clavier

Si vous n’avez pas encore une souris et un clavier, vous en aurez besoin. Si vous jouez à des jeux de tir, votre souris fera une beaucoup plus grande différence sur votre performance de jeu que votre clavier. Si vous jouez à des MOBAs, MMOs ou des jeux de stratégie, la règle inverse s’applique.

Lire la suite: Les meilleures souris gamer

Moniteur gamer

Votre moniteur devrait se caler sur le reste de votre équipement. Vous ne devriez pas acheter un moniteur 1080p avec un équipement à 2000€ par exemple. C’est juste totalement inefficace.

  • · Optez pour 1080p60 pour tout équipement jusqu’à 500€.
  • · Optez pour 1080p144 ou 1440p60 pour tout équipement jusqu’à 800€.
  • · Optez pour 1440p144 ou 4K60 pour tout équipement jusqu’à 1000€ et au-delà.

Lire la suite:
Ecran PC Gamer
Meilleur écrans pour la Retouche Photo
Ecran 144Hz

Ventilations

Si vous êtes vraiment déterminés à garder votre système frais (particulièrement important pour les overclockeurs), alors vous devriez être prêts à acheter des cases supplémentaires de ventilateurs. Ci-dessous, deux options hautement recommandées de haute performance, mais nous avons réuni certains des meilleurs emplacements de ventilateurs et des meilleurs rafraichisseurs de CPU.

  • Performance : les ventilateurs Noctua NF-F12 proposent une performance excellente et tournent plutôt silencieusement.
  • RVB : Les ventilateurs Corsair HD120 RVB offrent une excellente performance et de l’éclairage RVB, mais ils ne sont pas aussi silencieux.

C’est parti pour votre première construction de PC !

Félicitations, maintenant vous savez tout ce dont vous avez besoin !

Si vous voulez essayer de construire le PC de vos rêves ou imaginer comment il pourrait se profiler, utilisez PCPartPicker.

Si vous ne voulez pas choisir vos propres composants, pas de problème. Commencez avec l’une de nos propositions de configuration dans les liens ci-dessous.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This div height required for enabling the sticky sidebar