Qu’est-ce qu’un VPN et à quoi sert-il?

VPN

Qu’est-ce qu’un VPN?

Un Réseau Privé Virtuel (VPN) vous offre une connexion directe et cryptée à un réseau privé via internet. Dans le monde professionnel, ils sont largement utilisés pour permettre aux employés travaillant à distance d’accéder en sécurité aux réseaux de leurs employés comme s’ils y étaient physiquement connectés. Toutefois, le souhait d’avoir une confidentialité en ligne a fait émerger des services de tunnels VPN orientés aux consommateurs qui, plutôt que connecter à un réseau privé distant, ils routent votre connexion d’internet via n service distant. Ces services offrent à la fois une méthode de cryptage et d’anonymisation de votre utilisation internet ainsi qu’apparaitre connecté depuis un autre pays.

À quoi sert un VPN?

Il existe de nombreuses raisons pour utiliser un service de tunnel VPN. Bien entendu, la plus importante est la confidentialité: grâce à un cryptage de bout en bout, il devient impossible de surveiller le trafic de votre réseau en dehors de votre PC. L’inspection des paquets montrera uniquement des données cryptées.

Cela a évidemment des avantages si vous souhaitez avoir une couche supplémentaire de sécurité pour, par exemple, garder vos habitudes de navigation privées. Ceci est particulièrement important lors de l’utilisation des réseaux Wi-Fi publiques, où il est difficile de s’assurer du niveau de sécurité de votre connexion. Aussi, cela veut dire que les services qui pourrait limiter ou bloquer votre connexion en se basant sur le type de données que vous envoyez, tel que certains bureaux, téléphone et réseaux publiques, seront incapables de le faire.

Alors que certains réseaux peuvent bloquer les connexions VPN délibérément ou accidentellement à cause du blocage de certains protocoles, cela reste peu commun. Toutefois, pour ceux qui souhaitent cacher l’utilisation d’un VPN comme fonctionnalité supplémentaire de sécurité, plusieurs fournisseurs de services ont implémenté des méthodes obscurcissant leurs trafics cryptés, tel que le mode GhostBear de TunnelBear et le mode Chameleon de VyprVPN.

Comment configure une connexion VPN

Pour créer une connexion VPN vous devez installer un client VPN. Ils sont disponibles sous forme d’applications sur la quasi-totalité des systèmes d’exploitation imaginables comme Windows, macOS, iOS, Android et Linux.

La rétention des données et la loi

Si la confidentialité est un souci majeur derrière votre utilisation d’un VPN, alors vous devez être conscient que plusieurs fournisseurs de services ont des politiques variables sur les données de connexion des utilisateurs connectés. En fonction de l’emplacement du siège social de la compagnie, ils seront sujets à différentes règles de rétention de données.

Notre tableau et revues détaillent à la fois où chaque service est basé et s’il conserve des journaux de connexion. Toutefois, la connexion n’est pas le seul critère permettant de trancher sur la sécurité d’un VPN. Nous nous sommes restreint au test des services des compagnies réputées et ayant une expérience prouvée, mais il reste impossible de savoir à quel point faut-il faire confiance aux affirmations des organismes concernant leurs politiques de connexion.

Dans certains cas, ces affirmations ont été mises à l’épreuve. Il faut savoir que Private Internet Access basé aux États-Unis n’a fourni aucun journal au FBI. Aussi, les autorités Turques ont saisi les serveurs d’ExpressVPN mais n’ont trouvé aucun journal de connexion. Toutefois, Hide My Ass ! basé aux Royaume-Uni garde des journaux de connexion, et a remis ces données conformément à la loi du Royaume-Uni durant l’affaire LulzSec.

En général, les compagnies basées dans des pays ayant des lois protégeant la vie privée, comme la Suisse et le Panama, sont un meilleur choix en termes de confidentialité une fois comparés des nations plus restrictives telle que le Royaume-Uni ou la Russie, quelle que soit la politique de connexion.

VPN

Accès international

Puisque les services VPN vous permettent d’accéder à des contenus en ligne comme si vous étiez physiquement situé dans un autre pays, ils sont très utiles lorsque vous effectuez un voyage professionnel tout en ayant besoin d’accéder à des services restreints en fonction de l’emplacement ou si vous voulez vous assurer qu’un site web ou un service fonctionne correctement pour les utilisateurs situés ailleurs dans le monde. Avec des serveurs dans plus de 190 pays, Hide My Ass! est de loin le fournisseur de VPN le mieux équipé, même lorsque vous aurez besoin de voir à quoi ressemble votre site web pour les utilisateurs au Burkina Faso.

Certains services VPN peuvent vous fournir une adresse IP dédiée à vous pour un pays donné, rendant ainsi la création d’une maison virtuelle ou d’un bureau à l’étranger plus facile. NordVPN et Hide My Ass! Offrent tous les deux ce service.

Toutefois, cette capacité de sauter virtuellement d’un endroit au monde à l’autre est la plupart du temps utilisée pour utiliser des services de streaming vidéo d’une autre région du monde ou, lorsqu’en voyage, pour évider de rater vos programmes télé favoris. Ceci est mal perçu par les détenteurs de droits des médias internationaux, et les services de streaming tel que Netflix ont fait de plus en plus d’efforts pour bloquer les proxies et les services VPN. Alors que tous les services ont permis d’accéder du contenu Youtube dédié uniquement aux États-Unis, seule une poignée a permis de voir du contenu de US Netflix ou de UK iPlayer depuis l’étranger.

Changer de région est une zone grise légalement parlant. Elle peut potentiellement vous mettre en situation de violation des termes et conditions d’un service de streaming, plutôt que le vol des droits d’auteur comme impliqué dans, par exemple, le torrent de contenu piraté.

Les Proxies

Nous avons déjà fait une revue sur le “VPN” construit dans le navigateur Opera dans ces tests en groupe, même s’il s’agit d’un proxy HTTP, plutôt qu’un vrai VPN. Toutefois, les récents changements dû à la vente du fournisseur aux points finaux SurfEasy par Opera à Symantec en Novembre 2017, tel que la baisse du nombre de points finaux ainsi que la dégradation de la performance pour les services non européens, la rendu moins utile pour accéder à du contenu restreint à des régions, et nous ne l’inclurons plus dans le futur.

Les différences clés entre un proxy et un VPN résident dans le fait qu’un proxy web fonctionne uniquement pour le trafic web HTTP et HTTPS, alors que le VPN route tout le trafic internet à travers ses services. Alors que les proxies web sont souvent cryptés, offrant ainsi une confidentialité mieux que rien, ils n’offrent pas une sécurité pour tout le trafic.

Pour les utilisateurs à petits budgets soucieux de la confidentialité, nous recommandons les parties gratuites des services VPN comme as TunnelBear, Kaspersky Secure Connection ou Windscribe.

Performance

Les performances d’un VPN sont impactées par une aussi large gamme de facteurs qu’il n’est pas possible de générer des résultats de tests concluants. La vitesse de votre propre connexion internet et la charge utilisateur sur le serveur de point final de votre VPN sélectionné, tout comme le serveur auquel vous vous connectez au-delà de tout fait une différence. À cause du nombre important des serveurs fréquemment en rotation et qui sont fournis par la majorité des services de VPN, un test compréhensif n’est pas possible.

Cependant, nous avons exécuté des tests sur chaque service depuis une connexion basée sur Londre qui est typiquement à des vitesses allant au-delà des 10MB/s (80 Mbit/s). Nous avons testé de nombreux serveurs sur trois emplacements pour chaque fournisseur: le Royaume-Uni, les Pays-Bas et les États-Unis. Notre tableau affiche les meilleurs résultats obtenus durant le téléchargement d’un volumineux fichier via FTP. Toutefois, ces figures ne sont qu’une image des performances à un instant unique dans le temps, plutôt que d’être pleinement représentatives.

Même si les points finaux britannique et néerlandais peuvent avoir, pour les meilleurs services VPS, quasiment aucun impact sur les vitesses de téléchargement. Or, pour les États-Unis, les vitesses de connexion sont souvent beaucoup plus lentes, avec des VPN à un débit de téléchargements inférieurs à 3MB/s (24 Mbit/s).

Lire la suite:
VPN pour la Chine

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *